À la rencontre de Bruno Maltor, voyageur 2.0

Bruno Maltor est un globe-trotter connecté. Avec ses plus de 100 000 abonnés sur les réseaux sociaux, il nous fait vivre en direct sa vie de nomade passionné. Dépaysement garanti.

Il vient tout juste d’avoir 26 ans, il enchaîne les voyages, nous fait rêver grâce à ses publications Instagram (brunomaltor) et Snapchat (@afrenchtraveler). Bruno Maltor est l’un des voyageurs connectés les plus suivis sur les réseaux sociaux. Avec plus de 100 000 fans qui suivent ses déambulations sur Facebook, le globe-trotter se nourrit de sa relation avec ses abonnés, une relation qu’il entretient grâce à sa passion.

Son leitmotiv, « vivre (ses) rêves au maximum ». Et lui les enchaîne. Tout petit, Bruno Maltor avait affiché « une carte du monde à côté de (son) lit, déjà rêveur et émerveillé devant l’immensité des destinations qui l’attendaient ». Il tente même d’apprendre le nom des capitales « par coeur » en y associant l’idée d’aller les découvrir et les explorer.

« On me remarque encore peu dans la rue, alors je ne me considère pas du tout célèbre ! Le jour où je ne pourrais plus boire un café tranquille en terrasse, je me reposerais la question. »

Casquette vissée sur la tête, Converse lacées aux pieds, Bruno Maltor est reconnaissable. Dans ses courtes vidéos publiées sur Snapchat, il nous dépayse quasiment toutes les semaines grâce à ses voyages qui se multiplient, aux quatre coins du monde. Mais le jeune voyageur, altruiste, veut bien plus que diffuser ses pérégrinations sur les réseaux sociaux, d’où son idée de meilleur stage du monde. Il y a quelques mois, et avec quelques partenaires, il a proposé à ses fans un concours pour l’accompagner durant 6 mois, à partir de février prochain.

Le meilleur stage du Monde Crédit: Bruno Maltor
Le meilleur stage du Monde
Crédit: Bruno Maltor

Plus de 800 personnes ont alors tenté de décrocher le précieux sésame à coup de vidéos de présentation et c’est finalement Sarah, une jeune accro aux voyages et à la photo qui décrocha le stage le plus convoité. Tous deux partiront pour “explorer, partager, s’enrichir” et surtout “kiffer”. L’homme qui gagne en notoriété après avoir été sollicité par quelques médias comme Europe 1 « garde la tête sur les épaules » et préfère continuer de profiter au jour le jour.

Un travail à temps plein

Contre ceux qui martèlent que Bruno Maltor ne travaille pas, il préfère rappeler que son blog lui demande beaucoup de temps et d’implication. En effet, de nombreux articles et vidéos sont publiés sur “Votre Tour du Monde”, sa création connectée qui grandit au fil de ses voyages. On peut y retrouver une grande quantité de conseils et astuces pour préparer nos excursions mais aussi des alertes pour réserver nos billets d’avion et profiter ainsi de “bons plans” exclusifs. Enfin, ses montages vidéos retraçant ses parcours nous donnent un aperçu des plus beaux endroits à découvrir sur notre planète.

Le nomade, qui se pose tout de même de temps en temps, organise aussi des soirées où sont invités tous ceux qui souhaitent échanger avec le blogueur. Se décrivant comme un « couteau-suisse » et en alliant « passion et patience », Bruno Maltor prouve que nos rêves n’attendent qu’à être réalisés. Une belle initiative qui, à coup sûr, vous donnera envie de vous exiler.

 Antoine Crouin

Image à la Une: crédit, Bruno Maltor Linkedin

Publicités