[Reportage] Les produits frais au coeur de la tendance

Les consommateurs désirent manger plus sainement – ou du moins manger des produits de bonne qualité. Outre le bio, dorénavant, c’est aussi la fraicheur des produits qui compte ! Les restaurants, et brasseries l’ont bien compris et tentent de répondre à cette nouvelle demande, sans cesse croissante.

Le 15 juillet 2015, le décret imposant le label « fait maison » aux restaurateurs entrait en vigueur. Il devrait permettre de garantir que les plats faits sur place sont cuisinés à partir de « produits bruts ou de produits traditionnels de cuisine ». En effet, de nombreux restaurants, 80% à l’époque, n’utilisaient pas de « vrais » produits pour la réalisation de leurs cartes. Depuis, nous voyons à la télévision de nombreuses enquêtes tentant de déceler les dessous de ces business, à coup de caméras cachées dans les coulisses des restaurants en question. Des enquêtes qui n’ont fait que grossir la demande de restauration (rapide ou non) à base de produits frais et faits maison.

une tendance à la street food

johana-s-fish-chips
Crédit Photo : Johana’s FISH & CHIPS

Cette tendance se traduit par la création depuis quelques années de plus en plus de lieu de petite restauration. Des restaurants avec cuisine ouverte, où le client peut observer le cuisinier préparer en direct le plat qu’il va déguster. Des restaurants « street food », garantissant une cuisine fraiche, faite maison (là aussi le client peut voir la préparation), mais surtout rapide, que l’on peut consommer sur place ou à emporter. Sur ce deuxième point, Paris à vu naître de nombreux endroits qui en plus d’utiliser des produits frais, provenants de petits producteurs – souvent de proximité, permettent au consommateur de manger sain, rapide, et la plupart du temps peu cher (pour la qualité des produits). Un filon qui plait énormément aux gens, qui, après avoir déserté le midi les restaurants pour des lunch box sur leur lieu de travail, ont de plus en plus envie de diversifier leurs repas du midi. Les restaurants « street food » sont donc de plus en plus sollicités et améliorent la qualité et la multiplicité de leurs plats.

ben-mams-11eme-arrondissement-paris
Crédit Photo : Parisianavore

Une qualité de cuisine comme à la maison

Outre la street food et son côté pratique, certains consommateurs ne recherchent pas forcément quelque chose de « rapide ». Le « bien manger » ne doit pas se contenter au déjeuner ou lorsque nous avons un petit creux. Matthieu Turin, créateur de l’entreprise de restauration/traiteur Matthieu & Pauline, a depuis 2015 (année de naissance de sa société) comprit que le frais était important pour les gens.

« Notre offre plait beaucoup parce qu’on a une approche différente d’un traiteur classique. On se défini plus comme une startup food dont notre volonté est de faire de la qualité, d’une manière moderne, très axée sur la demande du client. Chaque évènement est 100% personnalisé, en fonction de leurs souhaits. Cela nous oblige forcément à utiliser des produit frais. Il est très important pour nous que tout soit fait au jour le jour. Tous nos produits viennent de Rungis, et nous sommes livrés quotidiennement. Les produit frais sont primordiaux pour notre entreprise. Nous refusons d’ailleurs d’exporter à l’étranger pour cette raison, même si nous aimerions beaucoup. Nos produits ne peuvent pas rester pendant des mois dans un container, attendant d’être livrés au Japon.« 

 

Selon lui, Matthieu & Pauline est le seul traiteur actuel à tout préparer au jour le jour. Tous les autres, tel que le très connu LeNôtre, produisent tout en J-1, l’entièreté des commandes est cuisinée la veille de la livraison.

 « aujourd’hui, cuisiner pour le jour même, c’est ce qui fait notre force« 

Une de ses clientes, Caroll, croisée dans une de ses « cantines » renforce ses dires  » Je vais chez Matthieu & Pauline parce que ce sont des produits frais. Avoir des produits frais permet une créativité dans l’assemblage des plats. Avec ce genre d’entreprise nous en revenons à une nourriture beaucoup plus saine, avec plus de goût, de meilleure qualité. Comparativement aux restaurants qui ne font que de l’assemblage de surgelés sans goût et sans matière. J’espère que cette tendance va continuer, car c’est plus agréable d’aller manger dans un restaurant avec une cuisine de qualité « comme à la maison ». « 

Il est dorénavant incontournable de bien manger, que ce soit dans la capitale ou ailleurs, avec des produits sains. Quelque soit notre budget, il est désormais de moins en moins difficile de trouver un endroit avec un bonne éthique dans lequel se restaurer, sans forcement aller dans un restaurant trois étoiles.

Marine Desquand 

Crédit photo image à la Une : Mathieu & Pauline

Publicités