Penelope dans la peau de Donatella

Fort du succès du premier pan de la saga American Crime Story, Ryan Murphy s’attaque au mythe Gianni Versace. L’occasion pour Penelope Cruz d’entrer dans la peau de l’illustre Donatella.

Les critiques pensaient la première saison d’American Crime Story impossible à égaler, Ryan Murphy semble déterminé à leur donner tort. Après avoir filmé les coulisses de l’affaire OJ Simpson, le réalisateur se penche sur l’assassinat de Gianni Versace. Un choix audacieux qui promet une saison galvanisante, tant la vie du créateur fût riche en rebondissements. Symbole de l’exubérance, l’homme, souvent considéré comme l’anti Armani, a su marquer de son empreinte le monde de la mode grâce à une inventivité inégalée. L’intérêt de Murphy pour cette histoire repose sur les circonstances de l’assassinat du génie italien en 1997. Assassinat qui donnera naissance à des théories stupéfiantes.

Comme pour créer de l’engouement autour de son nouveau bijou bien avant sa diffusion, Ryan Murphy a annoncé ce matin le nom de l’actrice chargée d’interpréter Donatella, soeur de Gianni, sur le petit écran. Si beaucoup misait sur Lady Gaga, amitié avec le réalisateur oblige,  le rôle sera finalement interprété par Penelope Cruz.

Donatella, muse de Gianni

Gianni et Donatella Versace post-défilé / DR
La relation qui liait les deux âmes créatrices de la maison Versace allait bien au delà du simple attachement fraternel. La tâche s’avère donc compliquée pour une Penelope Cruz qui bien que talentueuse, sera attendue au tournant par les aficionados. De l’addiction à la cocaïne de Donatella à sa dépression post-assassinat de Gianni, l’actrice espagnole devra dérouler une palette d’émotion large. Car bien que l’histoire soit focalisée sur la vie de Gianni, Donatella y joue un rôle majeur. Ce n’est donc pas la vie d’une seule icône que Ryan Murphy devra raconter, mais celle de deux poids lourds de la mode. Penelope Cruz arrivera t-elle à incarner la superbe et la flamboyance de Donatella ? Réponse dans un peu moins d’un an.

Audrey Likound

Photo à la une : (G) Catherine McGann, (D) Rune Hellestad/Corbis

Publicités